Situation Brunei

21 07 2010

http://hdrstats.undp.org/en/countries/country_fact_sheets/cty_fs_BRN.html

Figure 1: HDI Trends

Table 1: Brunei Darussalam’s human development index 2007
HDI value Life expectancy at birth
(years)
Adult literacy rate
(% ages 15 and above)
Combined gross enrolment ratio
(%)
GDP per capita
(PPP US$)
1. Norway (0.971) 1. Japan (82.7) 1. Georgia (100.0) 1. Australia (114.2) 1. Liechtenstein (85,382)
28. Andorra (0.934) 34. Kuwait (77.5) 45. Venezuela (Bolivarian Republic of) (95.2) 69. Lebanon (78.0) 4. United Arab Emirates (54,626)
29. Slovenia (0.929) 35. United Arab Emirates (77.3) 46. Portugal (94.9) 70. Tonga (78.0) 5. Norway (53,433)
30. Brunei Darussalam (0.920) 36. Brunei Darussalam (77.0) 47. Brunei Darussalam (94.9) 71. Brunei Darussalam (77.7) 6. Brunei Darussalam (50,200)
31. Kuwait (0.916) 37. Barbados (77.0) 48. Saint Lucia (94.8) 72. Cyprus (77.6) 7. Singapore (49,704)
32. Cyprus (0.914) 38. Albania (76.5) 49. Paraguay (94.6) 73. Kyrgyzstan (77.3) 8. Kuwait (47,812)
182. Niger (0.340) 176. Afghanistan (43.6) 151. Mali (26.2) 177. Djibouti (25.5) 181. Congo (Democratic Republic of the) (298)




Brunei vision 2035

21 07 2010

http://rogueeconomist.blogspot.com/2008/08/wawasan-brunei-2035-and-national.html

Wawasan Brunei 2035 and National Development Plan 2007-2012

I have not read Wawasan Brunei 2035 (Brunei Vision 2035) nor the new National Development Plan (Rancangan Kemajuan Negara – RKN), which for some reason was not called the ninth. Hence, I cannot really make a lot of comments on the contents of these 2 national books. For everyone’s benefits, there are 3 main objectives to achieve Brunei Vision 2035 and these are:

1) Brunei to be recognized as a highly educated and skilled people;

2) To have a quality of life among 10 top nations in the world; and

3) To be among the top 10 GDP per capita income nations in the world.

I have found some interesting reads regarding Wawasan 2035 including a presentation made by Dr Richard Leete at the Brunei Forum in Singapore and an article featured in the economist.

The most interesting paper I came across however was a paper by Brunei’s National Development Party which can be found here. The 17 page paper, written in malay, highlights a few weaknesses of the new RKN and gives some proposals for improvements. Among the key points are (pardon my poor translation):

1) The new RKN lacks a comprehensive planning structure: For instance it does not show the specific sectors to be developed and their projected contribution to the economic growth. It also does not address the demand and supply aspects of economic development which will give a more realistic picture;

2) The use of GDP per-capita as the measurement of quality of life will not give a true picture. The GDP per-capita is not a measure of income equality. A greater income equality will ensure a higher quality of life. The Plan however does not address the issue of income equality;

3) The lack of detailed data to support some of the strategy such as the reduction of foreign labour dependence;

4) The lack of strategies to achieve some of the human resource development objectives;

5) The Plan does not explain the method of the calculation of the multiplier effect, which will be used as the basis of project selection.

From my point of view, those points are valid, economically sound and definitely not some mere criticism. What they have raised in that paper are very important and should be taken seriously by the relevant policy-makers in ensuring the successful implementation of the current and any future RKN.

http://www.undp.org.my/uploads/UNDP_Brunei_MDGs_and_HD_Feb2008.pdf





La citoyennete

19 07 2010

Les allegeances

Retraite a 62 ans.

A 60 ans, le Sultan offre aux citoyens bruneins 250 dollars par mois.

Pour les handicapes 250 dollars par mois

Pour les orphelins 180 dollars par mois jusqu a leur 18 ans.

Pour les etudiants : Niveau primaire 140 dollars par mois / secondaire 240 dollars par mois et degree 350 dollars par mois.

Le vote

Les citoyens ne votent jamais exception pour l election du maire du Kampung (village). Le maire elu le reste jusqu a 65 ans pour partir a la retraire. C est alors que les habitants revotent pour un autre elu.

Cependant, tous les villages ne fonctionnent pas comme a Kampung Bukit. Une reunion est alors organisee et le maire est designe.

Leur fonction est de surveiller et d ecouter les habitants.

Les maires du district sont eux designes par le Sultan . Maire de Tutong  : Hawa Sofian
Info : Les ministres designes par le Sultan gagnent entre 30000 et 40000 euros par mois.

Les codes couleurs

N est pas citoyen qui y veut. Il existe differentes couleurs pour chaque statuts attribues. D une part, les Green cards sont offertes aux travailleurs et aux expatries. La rouge est definie par permanent resident tandis que le yellow symbolisant l or concerne les citoyens bruneins.

Une personne verte qui se marie avec un citoyen brunein peut postuler pour l or et donc devenir un citoyen brunein.

Si le pere est vert et que la mere est or, l enfant qui suit toujours le statut du pere obtient tout d abord la couleur verte avant de postuler a partir de 12 ans pour la carte rouge, puis apres pour une carte jaune.

Si les deux parents sont verts, l enfant recoit une carte verte et le gouvernement donnent un certificat de naissance jusqu a ses 12 ans avant de posseder une carte d identite, gardant son statut vert.

Apres 15 d exil, les personnes peuvent passer  » a l etape suivante « .

Le droit des riches bussinessmen

Un bussinessman dont son commerce est implante a Brunei peut postuler pour etre un citoyen brunein. Il doit posseder plus de 50 000 dollars bruneins sur son compte.

Par exemple,  Hua hoo, riche chinois, possede un mall par district.

Les travailleurs etrangers

Les travailleurs etrangers du Bangladesh, Pakistan, Indonesie, Phillipines, sont tres importants a Brunei realisent des travaux publics ou aident les familles.

Les bruneins font une demande aupres d une agence qui se charge des documents administratifs et de trouver le travailleur.

Les familles bruneinnes payent 1000 dollars pour le billet d avion et le visa que les travailleurs doivent rembouser des les premiers mois . Quelquefois, les travailleurs a Bandar n ont pas de revenus (mais loges et nourris) pendant un an.

Puis les ambassades imposent le salaire : Indonesie 215 dollars / mois. Phillipine 350 dollars / mois. Les travailleurs ne peuvent amener leurs familles pour des contrats de deux ans. Doivent etre seuls.

Leur contrat est limite sur deux ans et renouvable.





Les nouveaux convertis

19 07 2010

Officiellement, 64 % des habitants sont musulmans.

Toute personne desirant etre musulmane s enregistre au Departement religieux. Puis elle passe le Khalima ( en arabe  » ma religion est l islam, Mohamed mon prophete… »). Devient alors musulmane. Elle apprend pendant deux semaines dans une ecole arabique et recoit un allegeance ( de combien ? ).

Apres 10 ans,  ils recoivent de l argent du Sultan pour Hari Raya appelle Zahat money. L argent donne depend de la taille de la famille.

Puis le nouveau converti recoit un voyage a la Mecque, le Coran et des cours pour apprendre comment le lire.

Pour les Duson devenus muslmans qui un faible revenu de moins de 250 dollars, le gouvernement leur offre la construction d une maison d une valeur de 30 000 dollars avec trois pieces, une cuisine, et deux salles de bains.

A voir avec les autres communautes.

Certaines familles comme celles des cousins de Milana refusent et denigrent ces membres de la famille recemment convertis. Cependant, la famille de Mila reste ouverte . Sur 9 freres et soeurs, 4 sont celibataires, 1 marie a une musulmane, 1 convertie, 1 avec un iban, 1 a une chinois.





Les regles

19 07 2010

Le permis de conduire

Les Bruneins peuvent conduire a partir de 18 ans. Ont dans un premier temps un test de circulation a passer. Environ 10 heures d apprentissage puis examen. Cout : 150 dollars. Puis, prennent de cours de conduite (plus ou moins 10 heures, depend de si la personne a deja conduit) et passent l examen. Cout 150 dollars. Chaque heure de conduite est payee 15 dollars.

Le port de l uniforme a l ecole

Pour les filles : baju kurong ou baju kebaya

Pour les garcons : cara melayu ou baju mib

Sante

Sante gratuite mais paiement d un ticket de 1 dollars pour chaque consultation

La propriete du terrain

Au tout debut, la personne qui habite sur un terrain est un TOL ( temporary land owner) ce qui signifie que si le gouvernement demande de detruire, il devra le faire. Si la personne decede entre temps, le terrain revient de nouveau au gouvernement. Pour devenir proprietaire, il doit s enregistrer au Land Department et attend 10 – 15 ans avant que le Sultan lui remette en main propre un certificat stipulant qu il est devenu un Tana garan ( un prioritaire). Des lors, il devra reverser au gouvernement chaque annee 5 dollars.

Les nightclubs

Les boites de nuit sont interdites a Brunei. Les bruneins qui veulent danser doivent partir  Limbang, a Kota Kinabalu ou a Miri (moins cependant). Autrefois, il existait une boite de nuit a Kuala Belait tenue par Brunei Shell mais elle fut detruite sur ordre du departement religieux.

Mila me raconta l histoire d une serveuse orpheline qui devait travailler car personne ne pouvait l aider jusqu a ce qu elle trouve un mari dont la mere acceptait qu elle ait ete serveuse ( ici percu comme prostituee).

Cadeaux du Sultan

Chaque habitant recoit a la periode de son anniversaire un album photo accompagne des projets de lannee a venir . Determiner ce qu est le Brunei vision 2035.

De plus, chaque citoyen a droit a une photo du sultan et de sa premiere epouse gratuitement.

En Mai 2010 a ete envoye un livre ou est recense The golden rule, soit les faits accomplis dans toutes les filieres (education, …)

La protection forestiere

Pour couper un arbre, il faut demander la permission au Forest department sinon amende entre 1000 et 4000 dollars.

Mariage de musulmans a Brunei

Les parents du garcon demandent directement aux parents de la fille. Si ils sont d accord, alors les deux s engagent. Lors du mariage, le garcon doit paye les frais du mariage, une nouvelle garde robe et accessoires pour la fille.

Le cout du mariage est d environ 1000 dollars donc le garcon doit etre pret financierement avant de s engager.

Les bruneins musulmans se marient a partir de 14 – 15 ans jusqu a 25 voire plus en fonction du niveau d etude.

A l ecole d agriculture, Saharah deja enceinte a 20 ans et Moustafa a deja un enfant a 19 ans.





Rencontre avec Shaheeb

19 07 2010

Journaliste du Borneo Bulletin

Toujours etudiant en troisieme annee en Media apres avoir passe deux ans en Public policy and administration.

Voudrait s expatrier a l etranger mais est enfant unique et doit s occuper de ses deux parents.

Il recoit 363 dollars d allegeances chaque mois en tant qu etudiant citoyen de Brunei.

Les etudes a Brunei

La next generation : passage du systeme francais au systeme americain en 2008 a UBD avec 320 points de credit modulable en fonction des pays.Choix non plus par filiere mais par matiere.

A Brunei, il existe deux universites UBD et ITB (  Master et Degree) ou des DTE ( des etablissements qui accueillent des IUT) definis en fonctions des filieres : MTEPK, SVWT, MLJB, SWK (mechanical and agriculture), SVB, SIP (business,finance)

Les IUT fonctionnent ainsi : deux ans d etudes pour 6 mois de stage ( en agriculture directement au gouvernement).

Ecole tous les j0urs sauf le vendredi et le dimanche ( musulmans et chretiens). Vacances en Juin, Septembre (Hari Raya), Decembre ( Christmas). A l universite, un semestre correspond a 14 semaines dont deux sont consacrees a chaque fois aux partiels. Les inscriptions a l universite est de 2 dollars par mois.

Les ecoles publiques sont religieuses, malaises et une arabique (une ecole a Bandar pour filles, l autre a Tutong pour les garcons)  mais ils existent des ecoles privees par communautes ( chinoises,francaises,anglaises, …)

Dans les universites, les filles doivent porter quelquesoit leurs religions le tolong (foulard) sinon comme Mila, a l ancienne ecole, elle devait payer 1 dollars a chaque fois qu elle n avait pas son foulard. Le foulard se porte comme un uniforme. Mila n est pas croyante et pense retirer son foulard lorsqu elle travaillera a l ecole pendant les vacances en tant qu enseignante. Pourquoi ? Parce que le staff sera parti.

Si un etudiant veut partir etudier a l etranger, il doit d abord regarder une liste ou sont affichees toutes les ecoles qui leur sont destinees et ou ils ont droit a une allegeance plus ou moins importante en fonction de l ecole choisie.Par exemple, au UK il recevra 9 000 dollars par mois, et en Australia et New Zealand 7500 dollars. Aunt Pet me disait que lorsqu elle etudiait en UK, elle a vu des Bruneins qui vivaient dans des hotels payes par le gouvernement bruneien.

Sur 100 universitees, la plupart sont proposees en UK et peu en Malaysie. Sinon France, Australie, New Zealand, USA.

Mais il doit avoir un minimat sur son compte pour s inscrire dans certains pays.

– 10 000 dollars en UK

– 30 000 dollars en New Zealand

Si un citoyen Brunein part etudier dans une universite autre que celle proposees, il ne recoit plus d allegeances. Plus tard, lorsqu il repartira travailler a Brunei, il gagnera un peu moins que celui qui est parti dans la liste. Par exemple, 2400 dollars par mois au lieu de 3000 dollars. Quand je demande a Mila pourquoi, elle ne sait pas. C est ainsi.

Quand l eleve est excellent, le gouvernement lui propose un sponsoring sous condition avec Shell lui permettant d etudier le plus souvent en UK et d obtenir 9000 dollars par mois.

Ceux qui suivent une formation religieuse partent etudier en Jordanie.





En chemin

17 07 2010

Le bilan pre-Brunei.

J ai peur de cette tetes inhospitalieres. Peur d etre denoncee. Peur de mentir sur mes propres opinion a chacun. Peur de lire des sourires figes, des informations muettes.Et si personne ne s ouvrait?

Je recule devant ce fatidique 15 Juillet ou j assiste a l anniversaire du Sultan. Son 64 eime anniversaire.

Je m imagine un Brunei propre, aux toits dorees, aux maisons aux trois etages, aux gros 4×4 americains. Un grand village decompose en districts, puis en Kampung ou tout le monde se connait, tout se sait, tout se devine. Un Desperate Housewives sans sexe, drogue et alcool.

Lors de mon passage en Malaisie, je me demandais ce que pensaient les voisins de ce pays si secret si peu souvent a decouvert. Peu de personnes ne savent a quoi ressemble ce pays si proche d eux, a mi chemin entre deux territoires de Malaisie ou les bus doivent passer si ils ne veulent pas etre bloques par la jungle. La plupart du temps, les personnes questionnees me repondaient inconsciemment ‘riche’. Brunei est riche. Aunt Pet que j ai rencontree a Kuching, elle, a eu la chance de passer un jour a Brunei pour son travail. Un jour lui a suffit a ne pas se sentir assez a l aise pour avoir envie de s expatrier. Trop stricte. ‘Pourquoi?’ lui demandais je.  Trop stricte.

Cependant, elle su me faire part d un fait assez amusant a verifier : les bruneiens ont pour habitude de ne jamais fermer les portes a cles. Je me dis qu en France, le pays serait en guerre civil, ravages par les pillards qui pourraient etre des groupes d  inconnus voire meme nos amis, nos voisins, nos collegues.





Sur ma route.

13 07 2010

J ai une peur monstre de perdre tous ces visages, ces noms rencontres sur mon chemin. Comme si je ne pouvais enregistrer qu un nombre limite de rencontres, alros que j ai deja connu en quelques temps de multiples visages d ici et d ailleurs avec qui j ai partage des moments fort agreables. Je ne les cite pas mais je reverais de m en rappeller le plus longtemps possible car ils m ont tous apporter une information, partager un moment de leur vie.





Les travailleurs phillipins de Miri

13 07 2010

Je pleure, tiraillee par la fatigue, la relation amoureuse a distance, les quinze heures de bus, la foudre de l orage, mais la raison principale est qu il est une heure du matin et que je n ai nulle part ou dormir. Rattrapee dans la rue par des locaux, en quelques secondes je vois apparaitre au moins cinq tetes qui me posent des tas de questions, me souriant tout en m aggripant le bras. Je fus recueillie par des phillipins au regard taquin et au sourire etincelant. Je me suis vite rendue compte que mes pleurs n etaient qu un caprice d enfant compare a toutes les difficultees qu on du endurer ces phillipins extraordinaires, d une bonte rare, qui sont parvenus a me toucher au point que je me dis qu ils ont extremement courageux et que ce sont eux, mes superheros, les personnes que  admire depuis bien longtemps.

Ena, 31 ans, phillipine expatriee a Miri.

Ena, apres la disparition soudaine de son pere, a du faire un rude choix. Toute seule, elle ne pouvait plus subvenir aux besoin de ses quatres enfants. Elle a donc confier ses enfants a sa mere pour travailler dur a Miri ou elle est maintenant serveuse, travaillant de 4 heures de lapres midi a 5 heures du matin. Elle ne peut voir ses enfants qu une fois tous les deux ans. En attendant, elle leur envoie de l argent regulierement. Ces enfants, eux, continuent de grandir.

Patrick, 24 ans

Patrick, l aine de la famille doit aider sa famille monoparentale compose d une mere et de trois enfants, tous de peres differents. Sa mere a ete tentee de mener une vie meilleure au Japon ou elle etait sur le point de se marier avec un japonais inconnu quand une amie a elle l a denonce a l ambassade. Depuis, elle tente d obtenir un visa a toute la famille par le sang japonais de son dernier enfant. Patrick, lui, chante pour envoyer de l argent a sa famille afin qu il puisse mener une vie meilleure.</

Doris, 24 ans

Pour subvenir aux besoins de sa nouvelle famille apres qu elle soit tombee enceinte a 19 ans, elle decide d exporter son savoir faire qui est beaucoup valoriser afin de combler le salaire inexistant de son mari chomeur. Au fil des mois, son enfant se plaignait de ne pas avoir assez a manger alors que l argent continuait d etre envoye. Au debut, elle ne comprenait pas. Au fur et a mesure des versions donnees, elle du conclure que son mari offrait a son conquetes des cadeaux paye par l argent envoye. Depuis, elle vit avec un autre mari chinois vivant a Miri. Cependant, son ancin mari l empeche de revoir ses deux enfants.

Lorenzo, 11 ans

L etroite relation que j ai entretenu a commencer grace au football. J ai joue avec lui. Les membres de cette nouvelle famille constitue sont extenues et n ont pas le temps de penser a se distraire, ce qui est plus que comprehensible. Au debut, je trouvais etrange qu il passe toute sa journee la, assis sur le carrelage, la manette dans les mains et le regard rive sur l ecran. Quand je lui ai demande si il allait a l ecole, il m a presque ordonne de jouer. Je ne comprenais pas ce qui le genait tant, lui qui est si simple, intelligent, debordant de vie.

Finalement, Patrick m expliqua le pourquoi du comment. Deux ans qu il vit en Malaisie, apres avoir suivi son pere Nestor qui a tente l aventure a l etranger en tant que proprietaire apres avoir fait des milliards de petits boulots difficiles.  Cet enfant est tout bonnement une merveille, une boule d energie ambulante qui offre un sourire a chacun. Malgre ce comportement plus qu accessible, son identite phillipine a gene ses eleves de classe. Il etait victime de severes discriminations. Au debut donc, il allait a l ecole jusqu au moment ou – je suppose – quelqu un a du le denoncer. Patrick m expliqua par la suite qu il n avait pas les papiers necessaires a poursuivre l ecole auquel cas il devait repartir a Manille reclamer d autres papiers administratifs.





Rainforest Fest.

13 07 2010

Ce festival aux allures tres internationales et superficielles qui me deplus au point de m opposer a y aller la premiere fois m enchanta et eclaira cette sensibilite musicale que j avais garde enfouie depuis quelques temps.  Je venais encore de prendre une decision sur un coup de tete, des que Sharukh me proposa de rejoindre son groupe d ami pour y passer la journee ensemble. Ces trois malais aux trois horizons differentes sont l exemple type au quotidien de cette multiculturalite. Sharukh, 33 ans, musulman et d origine malaise, a connu lorsqu il travaillait dans une agence de pub (la pub me poursuit) Daniel, un malais d origine indonesienne chretien qui lui presenta Gin, son ami depuis l universite de 23 ans, d origine chinoise.

Ce festival ne ressemble vraiment a aucun autre. Le monde entier sous multiples nationalites s est  reuni pendant trois jours dans une logique de connaissance et de decouverte de musiques ‘d ailleurs’. Alors que l apres midi est reserve aux seances de cours traditionnels ou tout le monde remut tout leur membres, changeant de partenaires, dansant jusqu a l epuisement,  effleurant des mains de differentes couleurs, regardant des visages aux multiples facettes.